CRISE LIBYENNE

Berne a avancé 1,5 million pour payer Tripoli

Par P.?C.?/?F.?M. le 17.06.2010 à 00:01

La Suisse a bloqué 1,5 million de francs en Allemagne. Si la fuite des photos d’Hannibal Kadhafi n’est pas éclaircie, Berne pourrait réclamer la somme à Genève.

La libération de Max Göldi a bel et bien fait l’objet d’une tractation financière. Berne a bloqué 1,5 million sur un compte en Allemagne. Cet argent est destiné à indemniser Tripoli, a reconnu hier soir le DFAE (Département fédéral des affaires étrangères), confirmant une information de la RSR. Cette somme serait le montant maximum à payer pour les frais de justice que l’Etat libyen a engagés dans l’affaire de la publication des photos de police d’Hannibal Kadhafi dans la Tribune de Genève. Cette compensation ne serait versée que si les auteurs de la fuite des photos ne sont pas identifiés, précise le DFAE. Il a précisé en outre à la RSR que «si l’argent devait être versé aux autorités libyennes, d’autres acteurs devraient passer à la caisse», dont le canton de Genève. Pour le reste, le DFAE promet de présenter «en temps utile» une comptabilité «transparente».

Cet accord provoque la colère du gouvernement genevois. Le président du Conseil d’Etat, François Longchamp (PLR), n’en revient pas: «Je ne comprends pas pourquoi nous entrerions en matière sur le versement d’une indemnité à Hannibal Kadhafi.» A Berne, plusieurs parlementaires s’étonnent du montant articulé. «Les frais de l’avocat Charles Poncet sont si élevés que cela?» ironise Yves Nidegger (UDC/GE).

Charles Poncet: «C’est de la foutaise!»
1,5 million de frais de justice? L’avocat de la Libye, le Genevois Charles Poncet éclate de rire: «C’est de la foutaise! Il faudrait que j’augmente mes tarifs.» Pour l’affaire des photos de police, son bureau aurait facturé «moins de 6000?francs de frais de greffe» à Tripoli, et «pas plus de 50?000?francs d’honoraires». Pour les autres mandats depuis 2008, il évoque un tarif horaire normal de 450?francs de l’heure. «Il y a pour moins de 500?000?francs au total.»