Marchés financiers

Les Bourses applaudissent des deux mains le sauvetage de la zone euro

Par ATS le 27.10.2011 à 10:39

Les mesures adoptées à l'aube par les dirigeants européens pour enrayer la crise de la dette en zone euro ont galvanisé les Bourses européennes. Toutes ont ouvert en forte progression, les valeurs bancaires, très malmenées jusqu’ici, s’envolent.

C'est plus qu'un soupir de soulagement qu'ont poussé les Bourses européennes à l'ouverture ce matin. C'est un applaudissement général, qui salue les décisions prises cette nuit par les dirigeants de la zone euro qui, en théorie, sont parvenus à un accord pour sauver la zone euro.

La Bourse suisse n’échappait pas à la tendance de fond. Vers 10h05, l’indice de ses valeurs vedettes, le Swiss Market Index (SMI), s’appréciait de 1,75% à 5800 points, non sans avoir pris près de 2,3% dans les premiers échanges.

Encore mieux dans le reste de l'UE

Ailleurs au même moment, en particulier dans la zone euro, les envolées étaient beaucoup plus marquées. A Paris, la hausse atteignait 3,84%, à Francfort de 3,61%, à Milan de 3,35% et à Madrid de 3,02%. A Londres, elle affichait 1,72%.

A Francfort, les actions de Deutsche Bank se sont envolées de 10% et celles de Commerzbank de 8%. A Paris, Société Générale grimpait de 13,51%, Crédit Agricole de 12,85% et BNP Paribas de 12,71%. A Milan également, les valeurs bancaires figuraient parmi les plus fortes progressions, Intesa Sanpaolo bondissant de 6,10% et UBI Banca de 4,57%.

L’accueil a également été très favorable sur les places financières asiatiques, la Bourse de Tokyo terminant sur une ascension de 2,04%.

La zone euro est parvenue dans la douleur à boucler jeudi matin un plan anticrise censé assurer sa survie.  Un accord a d’abord été conclu avec les banques qui porte sur un renoncement de 50% de leurs créances, soit 100 milliards d’euros (122 milliards de francs) sur un total d’endettement public du pays de 350 milliards d’euros.

Argent frais

Athènes recevra, en outre, de nouveaux prêts de l’Europe et du Fonds monétaire international (FMI) de 100 milliards d’euros également d’ici fin 2014, dans le cadre d’un programme qui remplace celui de 109 milliards d’euros décidé le 21 juillet.

En échange de l’effort demandé au secteur bancaire, un accord a été trouvé pour recapitaliser les établissements qui en auraient besoin.

Concrètement, les besoins ont été chiffrés à 106 milliards d’euros par l’Autorité bancaire européenne (EBA). Toutefois, les marchés estiment qu’ils sont nettement supérieurs et le FMI a parlé de 200 milliards d’euros.

Au-delà, les responsables européens ont décidé de démultiplier la puissance de feu de leur Fonds de secours financier pour les pays en difficulté en la portant à 1.000 milliards d’euros dans un premier temps.

Cette enveloppe doit permettre d’éviter que la crise de la dette ne gagne l’Italie et l’Espagne. Enfin, les pays de la zone euro ambitionnent d’adopter d’ici fin 2012 des «règles d’or» budgétaires à ancrer dans leurs législations.

Ouaiiii encore des gens qui vont se faire des millions sur notre dos pour nous replonger dans une autre crise dans 1 ans ou il tireront encore un maximum de bénéfice et ainsi de suite... Encore et encore pour de nombreuse année tant que les gens ne seront pas tous indigné...

Une rustine de plus sur ce système qui sombre petit à petit. Et des responsables politiques qui n'osent pas prendre de vraies mesures de régulation... ça va faire très mal, bientôt...

ils sont contents ? pourtant ce n'est pas l'avis des gourous de la finance, qui trouvent que ce n'était pas une bonne idée d'aider autant, ni pour la suisse de raccorder l'euro au franc suisse sur la base des 1.20.

on verra dans quelque temps ...

moi je me demande simplement où ils vont prendre l'argent vu qu'il n'y en a plus ?????????? vous y comprenez quelque chose vous ?

Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 824 124, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Service clients CP 585 - 1001 Lausanne

Sondage

Mondial 2014: la Suisse a-t-elle une chance de passer en huitièmes de finale?




Sondage

Vous offrez-vous des croisières sur les bateaux Belle Époque du Léman?